Le nouveau “crossfire” de Team Black Sheep

Le nouveau “crossfire” de Team Black Sheep

L’équipe de Team Black Sheep semble avoir fait un travail formidable ces derniers temps avec leur nouveau système à longue portée “crossfire”. La génération actuelle de 433MHz “LRS” nous a bien servis, mais souvent en proie à des problèmes communs. Notamment, le bruit à bord venant de différents équipements dans l’aéronef. Cette caméra sympa, avec des couleurs étonnantes, coupait votre portée complètement et elle était typique des pilotes FPV. GoPro ™ et la plupart, voire la totalité des caméras HD, produisent plus ou moins de bruit en plein dans la bande des 433 MHz.

Lorsque j’ai constaté que le crossfire fonctionnait dans la région des 900MHz, j’en étais ravi. La quantité de fonctionnalités que la Team Black Sheep a incluse à l’intérieur est assez impressionnantes. En voici quelques exemples:

  • Télémétrie
  • Mode de balise avec sa propre lipo interne (récepteur avec diversité)
  • Puissance de transmission automatique ou manuelle (jusqu’à 2W)
  • Supporte 12ch
  • Écran OLED pour configuration sur le terrain
  • Insensible au bruit à bord
  • Deux modèles de récepteurs; avec diversité et micro (3.4g seulement!)
  • Beaucoup plus encore, ainsi que de nouvelles fonctionnalités ne nécessitant qu’une mise à jour du logiciel

Suite à la réception de mon crossfire, j’ai construit une Moxon pour celui-ci:

moxon900

La Moxon est une antenne linéaire bien compacte. J’ai modifié la conception afin d’avoir un balun dans celle-ci. Cela prévient les interactions de câble, pour un patron de rayonnement plus prévisible (6dBi) .

Je fis alors une installation propre sur mon futaba 12Z :

900moxonv

L’alimentation et le signal sont câblés à l’intérieur. J’ai ajouté un port JST et une lipo peut donc fournir la radio et le crossfire, puisque la pile Li-on est quelque peu limitée. Le couplage a été simple et direct, immédiatement 8 canaux étaient disponibles sur le récepteur. Un petit tour sur l’écran OLED et je dirige le signal PPM 12ch complet de mon 12z vers le canal 1 du récepteur. Ce RX est alors monté dans ma quad-coptère équipée d’un vector de eagletree.

Le “fail-safe” a été réglé et testé; en coupant l’alimentation au crossfire le “fail-safe” s’engage et en rebranchant l’alimentation, le lien revint immédiatement.

La simulation d’une situation hors de portée radio fut un peu plus difficile à faire. J’ai remplacé l’antenne Moxon par une charge fictive et j’ai déménagé la radio le plus loin possible. J’ai frappé de brefs “fail-safe”, mais je ne pouvais pas les faire durer. J’ai donc sorti le gros canon. J’ai installé mon analyseur de spectre et j’ai réglé le générateur de fréquence de 880MHZ à 950MHz avec l’antenne Moxon pointée vers le récepteur: le lien était encore bon. Ceci démontre une excellente capacité du crossfire à sauter autour du générateur de fréquence, car celui-ci n’occupe jamais toute la bande, mais la balaye plusieurs fois par seconde. Régler le générateur de fréquence pour occuper toute la bande fut le seul moyen de briser la liaison radio du crossfire. Ceci n’est en aucun cas un test scientifique, mais rend le système longue portée prêt pour un vol d’essai.

 

Hugo Chamberland, TrueRC Canada

No Comments

Leave a Comment